Caudiès, le village
Étymologie :Son nom provient de l'antique villa romaine qui se trouvait sur ce territoire et qui s'appelait villa de Cauderiae. Il faut imaginer que Cauderiae était le nom de son propriétaire.Notez qu'une villa, à l'époque, était en fait un vaste domaine comprenant une maison d'habitation avec ses dépendances, fermes, écuries ou étables, forêts exploitées et champs cultivés.

Histoire :Le site de Caudiès était probablement un site préhistorique, mais nous n'en avons pas la preuve.
Toujours est-il que le village tel que nous le connaissons apparaît en 852 dans un document écrit. Situé à la sortie de la vallée de la Boulzane, il était normal qu'à cette endroit soit construit un château pour surveiller cette vallée.

Ce Château, nommé Castel-Fizel, deviendra rapidement le siège de la viguerie du Fenouillèdes, soit le centre administratif de la région. Le village, lui, restera sous contrôle royal, ce qui était rare pour l'époque. Il faisait partie du système de défense de St Pierre, le château vicomtal, aujourd'hui sur la commune de Fenouillet.Les fortifications du village furent renforcées en 1346 suite aux menaces d'incursions des anglais dans la région.
 
En 1542 le village subit de très importants dégâts suite à son incendie par les espagnols lors de la guerre franco-espagnole. Religieusement, l'église de Caudiès de Fenouillèdes fut construite durant le XVIe siècle. Elle contient encore de nos jours un intéressant rétable. A la même époque un couvent d'Augustins fut créé dans la ville, amenant une vie cléricale régulière en plus de la vie séculière incarnée par le curé.
 
Enfin pour terminer, citons une anecdote. En 1839, le duc d'Orléans, en route pour Port-Vendres d'où il s'embarquait pour l'Algérie, pique-niqua au col Saint-Louis. Une inscription datant de 1839 gravée sur un rocher l'atteste encore de nos jours.